ISMO

ISMO, la « Société International du Travail de Rue » (International Society of Mobile Youth Work) à Stuttgart, une organisation non gouvernementale, avec d'autres organisations professionnelles de Service du bien-être de la jeunesse de partout dans le monde a développé le concept de travail de jeunesse mobile comme une approche axée sur la communauté de travail de rue au niveau international depuis de nombreuses années. Le premier symposium international sur les travaux de jeunes mobile a eu lieu 1983 à l'Université de Tübingen, Allemagne. Colloques à l'étranger suivi 1994 au Chili et en 1995 en Suisse. Depuis 1996, ISMO a été actif en Europe de l'est. En 1998, le 7ème Symposium international sur les travaux de jeunes mobile a eu lieu à Saint-Pétersbourg, en Russie. Au cours de ce Symposium, il est devenu évident, qu'il existe une forte demande de qualification dans le domaine du service social de jeunes dans les pays post-communiste. Depuis cette époque beaucoup de conférences, séminaires et cours ont lieu dans 7 villes Russes, mais aussi à Sofia en Bulgarie, Varna en Bulgarie, Bratislava en Slovaquie, Tbilissi en Géorgie, Budapest en Hongrie, la Pologne/Mikkolaiki, Cesky Tesin/Czech Republic, Shitomir/Ukraina et à Tallinn en Estonie. En 2003, le 8ème Symposium international sur les travaux de jeunes mobile a eu lieu à Limuru / Kenya (ISMO, 2004) et la 9ème en 2008 à Stuttgart en Allemagne sous le titre « Atteindre l'inaccessible » avec plus de 300 participants de 39 pays partout dans le monde.
 
L'objectif général et connectif est réalisé à la création de réseaux et de projets pour les enfants exclus et les jeunes, qui sont orientés sur les circonstances de leur vie. Dans le processus de la mobilisation de certaines collectivités locales et tenant compte de la Convention des Nations Unies pour les droits de Protection des enfants, l'objectif principal est de réveiller et de renforcer les forces civiles-social, pour construire le capital social, qui peut générer un développement durable et productif vers exclus des enfants et des jeunes. De ces enfants exclus et les jeunes, la situation de la vie quotidienne, le milieu dans lequel ils grandissent, et leur capital social doivent être positivement influencés afin d'activer les processus d'intégration. Personnes, qui y vivent, devraient fournir sécurité, l'acceptation et le sentiment de sécurité, d'affiliation et de reconnaissance pour les exclus des enfants et des jeunes. En revanche, il est important, pour leur montrer l'orientation et de fixer des limites.
 
Dans le même temps, le concept de travail de jeunesse mobile est transmis au base de la théorie et l'expérience pratique du travail social international et social pédagogique dans le monde entier (bien que parfois différents termes sont utilisés dans ce contexte). Il est offert dans le cadre de l'examen du social, écologique, les conditions historiques, culturelles et légitimes dans les différents pays.
 
ActualitésISMO. . Conseil. . Conseil consultatif. . Statuts. . Rapport annuel. . Dons. . Demande d'adhésionTravail de rueSymposiumsProjetsTéléchargementsLiensContactConfidentialitéMentions légales